La pratique du libertinage pour un couple

libertinage

Afin de pimenter le couple, d’acquérir d’autres expériences ou d’assouvir certains besoins sexuels, certains couples pratiquent le libertinage. Selon l’objectif et selon ce qu’ils recherchent, il en existe différentes formes. Si vous êtes aussi tenté par cette expérience, voici quelques points à connaître.

Le libertinage, c’est quoi ?

On entend souvent, à travers des extraits de texte, le mot « libertinage ». Cependant, tout le monde n’en connaît pas exactement la signification. Par définition, le libertinage est une façon de vivre qui n’est pas conforme à la norme établie, qui brave les interdits.

Contrairement à une société comme la nôtre, qui pratique la monogamie, le libertinage est la pratique d’activités sexuelles avec plusieurs partenaires.

Néanmoins, dans notre société, on parle surtout de libertinage lorsque cette pratique est approuvée et même pratiquée par le conjoint. Un couple libertin est donc un couple qui le pratique ensemble ou séparément.

Quelques formes de libertinage

Le libertinage concerne un large éventail de pratiques. Nous allons en citer quelques-unes, mais il en existe en réalité de nombreuses, que vous pourrez retrouver sur Récit sexe.

L’infidélité approuvée

C’est la forme la plus simple du libertinage, mais c’est aussi la forme la plus compliquée à gérer. En effet, la notion d’acceptation lui est indissociable, alors que dans la majorité des cas, l’infidélité n’est pas totalement acceptée.

Il est même possible qu’elle ne soit acceptée qu’en dépit, alors que le ou la partenaire en souffre énormément.

On peut difficilement associer cette situation à la notion de libertinage dans ce cas. Ce serait le cas uniquement si l’autre accepte, incite et y trouve même une forme de plaisir. L’infidélité approuvée peut concerner uniquement l’un des partenaires, ou les deux en même temps.

Le plan à trois ou triolisme

Cette forme de libertinage est aussi assez populaire. Comme son nom l’indique, trois personnes sont concernées.

Il s’agit du couple libertin, qui a fait appel à une tierce personne, homme ou femme. Cette tierce personne peut être une connaissance, un ami, un inconnu ou un professionnel. Celui-ci peut avoir des étreintes, des attouchements ou des pénétrations avec l’un ou l’autre des deux partenaires.

Le candaulisme

Le candaulisme est différent du plan à trois, même si c’est toujours trois personnes qui sont impliquées. En réalité, l’un des deux partenaires, dans le cas du candaulisme, ne participe pas à la scène, mais regarde.

Certains hommes ou certaines femmes prennent en effet du plaisir à regarder leur partenaire faire l’amour avec une autre personne.

Le côte-à-côtisme

D’un certain point de vue, cette façon de faire l’amour peut être exclue de la catégorie du libertinage. En effet, le côte-à-côtisme consiste à faire l’amour à son partenaire à côté d’un autre couple qui fait la même chose. En réalité, il n’y a donc aucun contact entre les couples et on peut dire qu’aucune des personnes concernées ne trompe son conjoint.

L’échangisme

On parle d’échangisme lorsque deux couples s’échangent. Le mari du premier va donc avec la femme du second, et vice-versa. C’est de loin la forme la plus populaire de libertinage en France, selon les statistiques. Les ébats peuvent se dérouler au même moment et au même endroit, ou séparément.

Le mélangisme

Ce sont toujours deux couples libertins qui sont concernés, mais cette fois, tout le monde est sur la même scène. Un mari peut faire l’amour avec sa femme, puis avec l’autre femme l’instant d’après.

Certains couples peuvent choisir de pratiquer un mélangisme plus réservé, c’est-à-dire qu’au final, il n’y aura pas de pénétration entre les non-conjoints. En revanche, les caresses et les baisers sont autorisés.

Les clubs privés

C’est l’une des formes les plus extrêmes de l’échangisme. Ces clubs privés regroupent plusieurs couples libertins, qui se donnent rendez-vous régulièrement pour des ébats sans restriction. Chaque personne a le droit d’avoir des relations sexuelles avec n’importe quel membre du club lors de ses rendez-vous.

Pourquoi pratiquer le libertinage ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi un couple souhaite pratiquer le libertinage. Il est par exemple possible que l’un ou les deux partenaires éprouvent tout simplement l’envie d’aller voir ailleurs.

Cependant, ne voulant pas être infidèle par définition, il préfère clarifier les choses avec son partenaire et même le faire participer d’une manière ou d’une autre. Le libertinage peut aussi être une expérience d’un soir afin de relancer une vie sexuelle devenue terne, voire inexistante, ou un besoin en continu.

Dans tous les cas, le libertinage est avant tout consensuel. En effet, d’une manière naturelle, personne ne veut voir son partenaire faire l’amour avec une autre personne.

Cependant, lorsque certaines insatisfactions deviennent évidentes, certaines pratiques peuvent les combler. Mais, l’acceptation est de ce fait obligatoire, sinon chaque événement se transforme en une épreuve pour le couple.

Les dangers du libertinage

La pratique du libertinage n’est pas sans danger pour le couple. Lorsque l’acceptation n’est pas totale par exemple, elle finit par faire exploser le couple. De la même manière, le plaisir non partagé peut aussi créer des problèmes.

En effet, l’un des partenaires peut, par exemple, avoir pris goût à l’expérience tandis que l’autre non. Finalement, l’un finit par se rendre à un nouveau rendez-vous sans le consentement de l’autre et les mêmes problèmes surviennent.

De ce fait, la pratique du libertinage nécessite une réelle complicité entre les partenaires. Cette complicité doit aussi être la plus sincère possible. L’un ne peut pas suivre l’autre uniquement pour lui faire plaisir. Il doit aussi y trouver le même niveau de satisfaction sous peine de ne plus vouloir partager cette activité avec son ou sa partenaire.

Les codes de conduite du libertinage

Pour résumer, plusieurs notions sont obligatoires. La confiance, la sincérité, la complicité et l’acceptation en font donc partie. Il faut aussi accepter que son ou sa partenaire prenne du plaisir avec une autre personne et que ce plaisir est parfois différent voire plus fort.

La jalousie ne doit pas avoir sa place dans un couple libertin. Dès que l’un des partenaires est jaloux, l’intérêt cesse. Enfin, le libertinage n’est qu’un jeu et doit le rester.