Pourquoi se tourner vers une greffe de cheveux FUE ?

greffe de cheveux fue

Que ce soit avec l’âge ou suite à d’autres soucis de santé, l’alopécie, plus communément appelée « perte de cheveux », est un mal qui touche de nombreuses personnes. En effet, en France, ce sont près de 33 % des hommes et 43 % des femmes qui disent perdre leurs cheveux intensément. Une nouvelle bien déprimante pour certains, mais, heureusement, il existe tout de même des solutions. Parmi celles-ci, il y a ce qu’on appelle la greffe de cheveux FUE. Mais qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi se tourner vers celle-ci ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que c’est qu’une greffe de cheveux FUE ?

La greffe de cheveux FUE est une technique consistant au prélèvement de greffon dans une zone donneuse. Ainsi, il s’agit de vos propres cheveux et vous ne serez face à aucun risque de rejet. Simple, durable et très naturelle, cette technique est surnommée « greffe sans cicatrice ». De plus, elle n’est pas invasive et s’effectue sur quelques heures en ambulatoire. Vous pourrez donc immédiatement reprendre vos activités quotidiennes après la procédure.

Quels sont les avantages par rapport à d’autres techniques ?

La greffe FUE dispose de nombreux avantages qui font que de plus en plus de personnes se tournent vers celle-ci. Notamment, on peut citer :

  • Les microcicatrices sont presque imperceptibles à l’œil nu.
  • La cicatrisation de la zone de prélèvement se fait en quelques jours seulement.
  • Cette technique est bien moins douloureuse que les méthodes classiques.
  • Le résultat est totalement naturel.

Quels sont les inconvénients de la greffe FUE ?

Il n’existe que deux inconvénients à ce type de greffe :

  1. D’un côté, de microcicatrices, bien qu’invisibles, peuvent apparaître au niveau de la zone du greffon. De plus, celles-ci peuvent s’accumuler. Si vous faites une première greffe de 1500 greffons et une seconde de 1500 greffons également, vous aurez 3000 cicatrices.
  2. La qualité de la greffe n’est pas aussi bonne que celle de la microgreffe classique. Néanmoins, avec un chirurgien ayant une très grande expérience, vous n’aurez aucun souci et ne verrez même pas la différence.

Comment se déroule l’opération ?

L’opération pour effectuer une greffe FUE s’effectue en 3 étapes et se fait en ambulatoire, ce qui vous permettra de rentrer chez vous dès la fin de l’intervention.

La première étape consiste en l’extraction des futurs greffons. Pour cela, la zone donneuse va être rasée puis légèrement anesthésiée, de manière locale. Cela va permettre d’extraire les follicules de manière indolores à l’aide d’un instrument spécial de forme cylindre et très fin, puisque celui-ci ne fait que 0,8 ou 0,9 mm. Ensuite, les greffons seront examinés et triés, avant d’être stockés en attendant l’opération.

Ensuite, la zone receveuse sera préparée. Ici, cette partie du crâne sera également anesthésiée localement et des incisions cutanées seront effectuées par le praticien. Une fois cela fait, les greffons de cheveux seront implantés, un par un. Une fois l’opération finie, vous pourrez rentrer chez vous.

Enfin, la dernière étape consiste à suivre le protocole postopératoire proposé par votre chirurgien et à laver vos cheveux avec un shampoing doux. Néanmoins, attention, le premier shampoing ne pourra être effectué, en général, que 2 jours après l’opération.

Quels sont les effets secondaires à prévoir ?

Comme pour toute opération, il est possible de voir apparaître quelques effets secondaires. Notamment, de petites croûtes apparaîtront très probablement après avoir enlevé le pansement. Pas de panique, c’est tout à fait normal. Celles-ci ne seront généralement pas présentes plus de 10 jours et s’élimineront d’elles-mêmes lorsque vous laverez vos cheveux avec du shampoing doux.

Outre les croûtes, il est possible qu’un gonflement au niveau du front apparaisse. Cela sera sans conséquence sur la greffe, mais un arrêt maladie de quelques jours vous sera proposé, ainsi qu’un traitement.

Il y a-t-il des contre-indications ?

Une seule contre-indication pour cette méthode : la calvitie avancée. Et la raison est simple. Avec une calvitie avancée, il est impossible d’avoir une zone donneuse disposant d’assez de follicules pouvant être extraits. Ainsi, les résultats ne seront pas satisfaisants et les praticiens de cette méthode ne prendront pas le risque d’une opération dans ce cas.