Hifu : comment fonctionne cette technologie dont tout le monde parle

hifu

Avec l’âge, les premiers traits de vieillissement apparaissent très vite. Pour lutter contre la peau qui se relâche, le décolleté, les rides dans le cou et autres, certaines personnes ont recours au lifting.

À l’opposé du lifting, il existe une technique sans injection, sans chirurgie et sans douleur qui produit le même effet. Il s’agit de l’HIFU qui permet de raffermir et de retendre sa peau sans produits chimiques ni injections, et sans dépenser une grande fortune. Comment fonctionne cette technologie de régénération naturelle de l’élastine et du collagène ?

Qu’est-ce que l’HIFU ?

Le HIFU (High Intensity Focused Ultrasounds) signifie Ultrasons Focalisés à Haute Intensité en français. Il s’agit d’une technique de lifting de la peau non invasive et non chirurgicale qui agit sur toutes les zones du visage, le décolleté et le cou. Le Hifu consiste à concentrer l’énergie des ultrasons dans la partie profonde de la peau (derme) sans endommager l’épiderme.

Cette technique d’esthétique non invasive va activer le processus de cicatrisation naturel de la peau. Cela commence par la création d’élastine et de collagène.

L’HIFU ne laisse donc aucune trace de cicatrisation. La relance de production va plutôt avoir pour effet de lifter progressivement la peau naturellement sans endommager la surface.

Pourquoi faire de l’HIFU ?

L’HIFU est essentiellement utilisé pour le raffermissement du cou, du visage et du décolleté. Cette technique est idéale pour les personnes ayant besoin de raffermir leur peau, surtout au niveau du menton, des joues et du menton.

L’HIFU est également utile pour réduire les rides. De même, certains salons d’esthétiques pratiquent l’HIFU pour le rehaussement des sourcils et le contour des yeux.

Lire aussi :   Traduction dans le secteur de la cosmétique : pourquoi est-ce si important ?

Même si la technique est innovante, elle est recommandée pour les personnes de plus de 30 ans dans le cadre d’un traitement du visage, des rides, du relâchement de la peau, de l’affaissement des joues, etc. Alors, si vous avez plus de la trentaine, l’HIFU est la solution idéale pour rendre l’aspect de votre peau plus tonique et redéfinir l’ovale du visage.

Par ailleurs, il est possible de se servir de l’HIFU pour la cellulite et l’amincissement. Les ultrasons focalisés peuvent s’attaquer à la graisse puis réduire le tour de taille de 5.

Comment fonctionnent les ultrasons focalisés ?

L’appareil de l’HIFU utilise les ultrasons (énergie sonore). L’énergie est directement administrée dans la graisse sous-cutanée, le derme, le système musculo-aponévrotique superficiel (SMAS) et le tissu fibreux sous-cutané. L’HIFU provoque une augmentation temporaire de la température pouvant atteindre plus de 47 °c.

À cette température, une zone de coagulation se crée. Ensuite, de nouveaux tissus viennent régénérer la région qui devient plus élastique.

Selon le protocole choisi par l’esthéticienne, les ultrasons atteignent la peau en profondeur : à 1,5 mm, 3 mm ou 4,5 mm. Généralement, cette augmentation de température ne se produit qu’aux endroits ciblés par l’appareil. Les tissus qui se situent en dehors de la zone visée ne chauffent pas. Ils sont donc utilisés pour dissiper la chaleur.

Il faut noter que l’HIFU fonctionne en trois temps. La première partie est relative à l’effet mécanique. Ici, les vibrations sonores provoquent la stimulation du collagène et la contraction des fibres de collagène par les fibroblastes.

La deuxième partie concerne l’effet de cavitation. À cette étape, la vibration des ultrasons permet de faire imploser les cellules graisseuses (membranes des adipocytes).

La troisième partie quant à elle est l’effet thermique. L’énergie ultrasonore se transforme en chaleur. Ce dernier détruit les adipocytes puis crée une petite plaie invisible.

L’HIFU est-il douloureux ?

Très souvent, la douleur ressentie par les clients dépend de la sensibilité des personnes. Les patients décrivent généralement une sensation brute, non douloureuse, mais un peu désagréable.

Lire aussi :   Quelles sont les meilleures huiles pour les cheveux ?

Ils ressentent une augmentation de la température corporelle à des endroits précis parce que les ultrasons produisent de la chaleur. Pendant une séance de soin, l’esthéticienne doit adapter les réglages si la douleur ressentie par le client est trop importante.

L’HIFU provoque-t-il des effets secondaires ?

Les effets secondaires sont peu nombreux et diffèrent d’un individu à un autre. Après la séance, une légère douleur et des rougeurs au niveau de la zone peuvent être ressenties.

Certaines personnes éprouvent une sensation de fourmillement et d’autres ressentent un léger gonflement au niveau de la partie traitée. Tous ces symptômes disparaissent deux à trois jours après la séance.

HIFU : comment se déroule une séance d’HIFU et combien de temps dure cela ?

Pour commencer une séance, la peau est d’abord nettoyée. Ensuite, les zones à traiter sont délimitées à l’aide d’un crayon. Certaines parties très sensibles doivent être marquées afin d’être évitées. Les zones interdites sont : la ligne de la mâchoire, le nombril, le sexe, les nerfs maxillaires et temporaux.

La praticienne ou l’esthéticienne effectue des réglages puis choisit le traitement approprié. Une fois son choix fait, des « tirs » ou « shots » d’ultrasons sont administrés au client. Après les premiers ultrasons, la praticienne peut adapter ses réglages afin de rendre la séance beaucoup plus agréable.

Vous pouvez déjà reprendre normalement vos activités à la suite de la séance de soin. Aucun effet secondaire n’est visible à part les rougeurs au niveau des parties traitées.

Ne vous inquiétez pas, c’est une réaction tout à fait normale. Si vous avez fait le soin en été, il faudra simplement protéger votre peau du soleil. Il n’est pas conseillé de s’exposer pendant une semaine. Vous devriez également éviter les traitements tels que la radiofréquence ou le laser pendant les 15 premiers jours après la séance d’HIFU.

Lire aussi :   Le lifting cervico facial : un moyen de rajeunir son visage

En ce qui concerne la durée de l’HIFU, elle dépend de la zone à traiter. Il faut compter entre 1 h à 1 h 30 pour une séance sur une zone du corps et 20 à 45 minutes sur le visage. Plus la partie à traiter est petite, plus la séance est rapide.

À quel résultat s’attendre après une séance d’HIFU ?

L’HIFU produit des résultats dès la première séance. Après la séance, il est possible de remarquer systématiquement des changements au niveau de la zone traitée.

Les résultats obtenus continuent à s’améliorer progressivement. Au bout de 12 semaines, l’élasticité de la peau est parfaitement remarquée. L’ovale du visage est mieux dessiné, les traits sont rehaussés, les rides du décolleté et du cou sont moins visibles.

Selon certaines études, on obtient une réduction de taille de 4,6 cm en moyenne après trois mois dans le cas d’un traitement de graisse au niveau de l’abdomen.

Les professionnels s’accordent à dire que sur le corps, les résultats s’observent un peu plus rapidement. La peau est déjà plus tendue et plus ferme en seulement 4 semaines.

Combien de séances d’HIFU faut-il faire ?

La détermination du nombre de séances est laissée au bon choix de l’esthéticienne. Grâce à son professionnalisme, elle peut estimer combien de soin est indispensable en fonction de l’état de la peau et du résultat obtenu après la première séance.

Toutefois, deux à trois séances sont nécessaires pour obtenir des résultats optimaux, durables et visibles. De même, des séances d’entretiens peuvent être prescrites deux ou trois fois l’an.

Combien coûte une séance d’HIFU ?

La facture peut varier d’une zone géographique à une autre. Cependant, une séance d’HIFU peut coûter environ 300 euros en Belgique.

Ce prix est fixé pour l’ovale du visage, le double menton, les rides, etc. En revanche, il faut compter jusqu’à 900 euros dans une belle adresse parisienne pour le même traitement.