Faux cils naturels : qu’est-ce que c’est ?

faux cils naturels

C’est un fait, nous sommes rarement satisfaits des caractéristiques physiques dont la nature nous a doté : celles et ceux qui ont de jolies boucles rêvent de cheveux lisses pendant que les personnes aux sourcils fins souhaitent une arcade plus fournie.

C’est bien connu, on nous apprend à complexer sur nos physiques et à n’être jamais comblés par ce que nous avons.

Vous rêvez d’un regard de biche, mais la nature vous a doté de cils courts et clairs ? Pas de panique, si vos yeux ne vous conviennent pas, il existe une méthode très simple pour transformer un regard et le structurer : les faux cils. Mais comment bien les choisir et les apposer ? On vous dit tout.

Les faux cils, c’est quoi ?

Le maquillage peut faire des miracles lorsqu’il s’agit de masquer un petit défaut, modifier son apparence ou transformer des traits banals en véritables œuvres d’art.

Il existe différentes manières d’allonger ses cils et puisque le traditionnel mascara se contente de colorer et d’allonger légèrement les cils, des solutions plus efficaces ont été inventées : les extensions de cils et les faux cils.

Tout d’abord, il ne faut pas confondre les faux cils avec les extensions de cils qui, posées brin par brin en institut spécialisé, permettent de densifier les cils pour un rendu naturel et de longue durée.

Cette solution onéreuse qui coûte en général plusieurs centaines d’euros selon l’effet escompté est très pratique si vous cherchez à combler les trous de manière durable.

Les faux cils, quant à eux, se présentent sous la forme de franges naturelles ou synthétiques que l’on appose à la base des cils, sur la paupière, et qui sont fixés à l’aide d’une colle spéciale. Ils se superposent aux cils naturels pour allonger et structurer le regard, mais ne se portent jamais plus de 12h. Il s’agit donc d’une fantaisie temporaire idéale pour les occasions spéciales ou les petits budgets.

Comment les choisir ?

Du plus naturel au plus farfelu, il existe des faux cils de toutes sortes. Couleur, matière, forme, le monde de la mode s’est depuis longtemps penché sur ces petites extensions qui ont été revisitées de toutes les manières imaginables. Mais comment trouver la forme qui vous correspond ?

Cela dépend en premier lieu de la raison pour laquelle vous souhaitez en porter. Si vous désirez ouvrir votre regard ou détourner l’attention de vos yeux un peu tombants tout en gardant un rendu naturel, vous opterez pour une couleur adaptée à la teinte naturelle de vos cheveux.

Les versions classiques et « naturelles » existent en poils de vison ou en soie, mais la plupart des gens préfèrent aujourd’hui se tourner vers des faux cils synthétiques par souci éthique. Ces derniers, légèrement plus rigides, sont également plus résistants et moins onéreux.

Ils se déclinent en différentes longueurs, des demi-cils, plutôt courts et destinés à être collés sur la moitié extérieure de l’œil, aux classiques qui doivent longer toute la paupière. Selon l’effet escompté, il vous faudra peut-être les couper afin que la longueur convienne à vos yeux.

Si les faux cils sont au contraire un moyen pour vous d’exprimer votre personnalité ou votre extravagance, vous devriez trouver votre bonheur : strass, plumes, paillettes, couleurs irisées ou formes tortueuses, il en existe pour tous les goûts ! C’est le moment de vous faire plaisir avec des modèles colorés adaptés à votre maquillage ou dans le thème de la soirée.

Qu’ils soient simples ou extravagants, on trouve des faux cils dans la plupart des enseignes de maquillage. Souvent fournis avec une colle, cette dernière est souvent de qualité médiocre ou trop sèche et ne vous permettra pas de fixer correctement vos faux cils.

Pour être sûr qu’ils tiennent jusqu’à l’aube lors de vos soirées endiablées ou ne tombent pas pendant la journée, il est conseillé d’acheter une colle spéciale pour maquillage.

Astuce : si vous avez la peau foncée, les colles peuvent laisser des traces blanches sur votre peau en séchant. Pour éviter ce genre d’effet disgracieux, sachez qu’il existe des colles colorées qui conviendront mieux à votre carnation.

Mises en garde

Enfin, voici quelques mises en garde pouvant se révéler utiles si vous mettez des faux cils pour la première fois :

  • Faites un test dans le pli de votre coude 24h au préalable pour vous assurer que vous n’êtes pas allergique à la colle.
  • Ne portez jamais vos faux cils plus de 12h d’affilée au risque d’irriter vos yeux, et retirez-les immédiatement si vous ressentez une gêne ou une démangeaison.
  • Et pour finir, entraînez-vous.

La pose de faux cils n’est pas toujours aisée et il faut souvent s’y prendre à plusieurs reprises les premières fois. C’est tout à fait normal, alors à vos miroirs, et d’ici quelques essais, vous serez des pros de la pose de cils !