L’épilation laser des cuisses est-elle vraiment efficace toute la vie ?

épilation laser cuisses

Entre le prix et les rumeurs sur la douleur, il y a de quoi hésiter à passer à l’épilation laser. En plus, si vous envisagez de faire les cuisses, ce sera donc plus long et plus coûteux. Aussi, vous vous demandez probablement si l’investissement vaut le coup.

Dans cet article, on vous aide à comprendre tout le processus pour que vous compreniez bien le type de résultats que vous pouvez espérer pour vos cuisses.

Principe de l’épilation laser

Pendant la séance d’épilation laser, un faisceau lumineux est émis et traverse la peau jusqu’au bulbe pileux. La puissance du laser est transmise par le poil, via la mélanine contenue dedans, qui joue le rôle de fil conducteur directement jusqu’au bulbe.

Ce dernier, alors détruit par la chaleur, ne pourra plus produire de poils.

Le laser fonctionne-t-il sur tout type de peau et de poils ?

Les peaux très claires avec des poils foncés et épais obtiennent de meilleurs résultats, car le poil contient davantage de mélanine, il sera donc plus réceptif et jouera mieux son rôle de conducteur. La peau claire, dénuée de mélanine, ne sera pas sujette aux brûlures, c’est donc le combo parfait.

D’ailleurs, le laser n’obtient pas de bons résultats sur les poils très clairs (blonds, roux, blancs et le duvet) puisqu’ils ont une faible teneur en mélanine.

Pendant des années, les peaux foncées (mates et noires) ne pouvaient pas bénéficier de l’épilation laser, leur peau contenant beaucoup de mélanine, elles subissaient alors des brûlures cutanées, le laser ne faisant pas de distinction entre mélanine de l’épiderme et mélanine du poil.

Depuis, la technique du laser a eu le temps de progresser et grâce aux lasers dernières générations, les peaux foncées peuvent désormais bénéficier de cette expérience.

Combien de séances pour un résultat optimal ?

Nous avons tous des cycles pilaires qui varient entre 7 et 18 mois selon la zone. Il faut donc répartir les séances sur toute la durée de ce cycle pour un résultat durable.

Ainsi, le nombre de séances, déterminé par le médecin lors de la première consultation, est variable (entre 4 et 12). De plus, elles doivent être espacées de 8 à 12 semaines afin que le poil repousse complètement et ne pas faire plus de séances que nécessaire.

Résultats et optimisation

L’ épilation définitive permet de détruire entre 80% et 95% des poils présents lors du traitement. Toutefois, les zones qui obtiennent les meilleurs résultats sont les maillots, les jambes et les aisselles. En revanche, cela ne fonctionne pas bien sur les mains et les pieds.

Entre-temps et en cas de repousse, il est possible de s’épiler au rasoir ou à la cire dépilatoire. En revanche, il ne faut surtout pas utiliser la cire, l’épilateur ou la pince à épiler qui arrache le poil depuis le bulbe au risque de repartir dans un nouveau cycle pilaire.

Pour des résultats optimisés sur du long terme, il est recommandé de prévoir 1 à 2 séances d’entretien dans l’année pour continuer à détruire les bulbes.

Pourquoi les poils repoussent ?

Ils peuvent repousser pour plusieurs raisons :

  • Si l’épilation a été réalisée trop jeune. Dans ce cas, les poils n’ont pas terminé leur croissance et le bulbe pileux peut se réactiver,
  • À cause des hormones qui sont à l’origine de la pousse des poils. Entre les règles, les pilules contraceptives, la grossesse et la ménopause, autant de phénomènes influant directement dessus,
  • N’oublions pas que l’épilation fonctionne entre 80 à 95 %, ce qui signifie qu’entre 5 et 20 % des poils continuent à repousser.

Et pour les cuisses alors ?

Maintenant que nous avons compris comment fonctionnait l’épilation, sur quels poils et types de peau, les cycles pilaires et les raisons de la repousse, vous aurez bien compris que les résultats sont variables d’une personne à l’autre il est donc difficile de savoir si l’épilation laser des cuisses dure toute la vie.

À la base, l’épilation au laser pour cette zone ne présente pas de problème particulier, si ce n ‘est qu’il s’agit d’une zone étendue et que les séances peuvent être beaucoup plus longues. De plus, étant sujettes à un cycle pilaire plus long, plus de séances sont nécessaires.

Le hic est qu’une cliente aura tendance à escompter des résultats parfaits concernant la partie du corps qui a bénéficié d’une douzaine de séances alors qu’il n’y a pas de corrélation, les résultats dépendant du cycle.

Le problème que l’on peut rencontrer avec les cuisses concerne le poil directement : ils sont généralement peu ou pas pigmentés et ne seront donc moins réceptifs au laser qui a besoin de mélanine pour agir.