Comment devenir une maquilleuse professionnelle ?

formation maquilleuse professionnelle

Le métier de maquilleuse professionnelle ne date pas d’hier. Cependant, il connaît un regain d’intérêt depuis quelques années. Vous vous intéressez au métier de maquilleuse professionnelle ?

Peut-on devenir une maquilleuse professionnelle sans diplôme ? Autant de questions que vous vous posez.

Dans cet article, nous vous offrons une vue panoramique sur le métier de maquilleuse professionnelle.

À quoi peut-on résumer le métier de maquilleuse professionnelle ?

Facile à deviner, le métier de maquilleuse consiste à mettre en valeur la beauté d’une personne. Ainsi, de nombreux secteurs emploient des spécialistes du maquillage. Les exemples les plus parlants sont les métiers de la télé.

Le journaliste à la télé en passant par l’acteur sur le champ de tournage à la mannequin de mode qui s’apprête à défiler, tous ont recours aux compétences des maquilleuses professionnelles. On peut dire que ce métier est fortement demandé.

Cependant, c’est un travail qui impose un grand dynamisme. Parfois, vous devrez vous rendre à des endroits situés à mille bornes de votre lieu de résidence.

Une fois que vous aurez suivi une formation professionnelle, vous pourrez jouer de multiples rôles. Par exemple, outre votre rôle de maquilleuse, vous pourrez prodiguer des conseils en maquillage ou faire la démonstration de nouveaux produits cosmétiques.

Si vous êtes doté de créativité, vous pouvez aussi participer aux effets spéciaux et grimer des visages dans les tournages de films d’horreur.

Lire aussi :   L’épilation laser est-elle vraiment définitive ?

Quelles qualités sont essentielles pour prétendre au métier de maquilleuse professionnelle ?

Comme dans tout corps de métier, faire preuve de certaines qualités est un atout indéniable pour faire de vieux os. Ainsi, bien avant de vous inscrire à une formation pour maquillage professionnel, il est indéniable d’avoir un grand sens artistique.

Le métier de maquilleuse professionnelle relève avant tout de l’art et de la création. Comme le peintre avec son pinceau, vous devez réussir à créer des œuvres nouvelles, sinon à susciter de l’émoi chez vos clients et modèles.

Généralement, il s’agit d’un sens inné, mais qui avec un peu d’abnégation, peut également se travailler. Pour résumer, vous devez être inventive, imaginative. Il est primordial que vous sortiez des sentiers battus. Votre professionnalisme vous imposera en conséquence à rechercher des maquillages uniques et adaptés à chaque circonstance.

Outre ce sens artistique, vous devez par ailleurs témoigner d’un réel amour pour le travail soigné.

Maquiller une personne doit demeurer de l’art. L’art fait appel à la perfection qui à son tour nécessite soin et attention. Ainsi, vous devez faire preuve d’une bonne veille, faire attention aux détails, et surtout vous montrer patiente. Maquiller peut vous prendre en effet des heures de travail.

Pour réaliser l’œuvre parfaite, vous devez faire corps avec le visage de l’individu de sorte à vous l’approprier.

Pour finir, vous devez avoir un bon relationnel et être enclin au dialogue, à l’écoute du client et au service de sa satisfaction. Parler couramment l’anglais serait également un atout dans la mesure où le monde de la mode n’a aucune frontière et connaît un fort brassage interculturel. Dans tous les cas, si vous voyez les choses en grand, autant ménager votre monture dès maintenant.

Lire aussi :   Comment choisir un salon de coiffure ?

Formation et évolution de carrière

Pour vivre pleinement votre passion et exercer librement votre métier de maquilleuse professionnelle, il faut de prime abord avoir suivi une formation.

Il n’existe pas un diplôme national pour le métier de maquilleuse professionnelle. Ainsi, il vous est donné la possibilité de vous faire former dans les différents établissements privés disséminés sur le territoire national. Vous pourrez alors, selon vos possibilités, envisager diverses formations.

Aujourd’hui, il vous est possible de suivre un CAP en esthétique, parfumerie et cosmétique. Aussi, un Bac pro suffirait pour vous lancer dans l’aventure. Vous pourrez par la suite décrocher un BTS esthétique et cosmétique.

Parlant de l’évolution de la carrière de la maquilleuse professionnelle, elle sera essentiellement fonction de vos compétences démontrées sur le terrain. En début de carrière, vous débutez normalement par un poste d’assistante-maquilleuse.

L’étape suivante sera le poste de chef maquilleuse, notamment dans le monde de la scène et du cinéma. En tant que débutante, vous devez bien entendu faire vos preuves en usant fortement des qualités sus-évoquées.

Ces dernières vous donneront l’élan suffisant pour exercer ce métier très passionnant et espérer vous faire des revenus conséquents au fil des années.